fr/en
IDM_logo

Atelier Créé en 1980

Atelier de Gravure et Timbrage

Technique

Du temps de l’Imprimerie de Charles Przedborski nous reste le sérieux des équipes, la précision de la gravure et les calages des outils ancestraux. Car tout commence par cela, la gravure, première des étapes de toutes les techniques d’impression depuis la nuit des temps, et indispensable à la lithographie, la dorure, le gaufrage, à l’offset et à la noble technique du timbrage. Pour cette dernière, c’est d’une gravure à la main dont on parle, un cliché de cuivre est délicatement ciselé d’un creux où l’encre se dépose avant d’épouser par pression la surface du papier. Le rendu est net, précis, délicat en relief, mat sur le papier. Le timbrage est traditionnellement utilisé sur les papeteries les plus nobles et les typographies en déliées et empattements. Qu’en faire aujourd’hui ? Pourquoi utiliser le timbrage plutôt que la dorure ou la sérigraphie? Cette technique si unique se destine aux emblèmes, aux blasons, aux marques iconiques, aux typographies précieuses et s’affirme dans sa sophistication comme un signe d’élégance suprême pour ceux qui en connaissent la complexité et l’histoire. Signe distinctif, le timbrage permet les nuances de dorure poudrées des stucs du XVIIIème, les teintes sourdes des papeteries du XIXème et les reliefs subtiles dignes des plus grands maîtres d’art graveur. Le timbrage est la noblesse de l’art et l’Imprimerie du Marais est fière de savoir mettre en place des projets modernes qui en soutiennent son existence précieuse.

≪La beaute des timbrages metalliques se revele sur papier, un or mat, poudre, leger.≫

La perspective historique de la gravure

Cette technique d’impression possède une longue histoire, et a évolué au fil du temps en gardant ses tournures historiques; utilisée depuis la Renaissance en Italie et en Allemagne, la gravure était un art, et l’impression sur des supports tels que du bois était réservée aux tissus. La gravure et l’estampe étaient alors surtout utilisées pour réaliser des portraits des souverains, celles de Louis XVI étaient faites au pointillé ou à l’eau forte. Jusque dans les années 40, c’est la technique la plus noble face à la typographie pour lesquelles se sont développées des fonderies. L’Imprimerie du Marais est alors une maison de Lithogravure, imprimant sur pierre des éditions d’artistes. Nous revenons aujourd’hui à ce noble passé en confiant la préparation de plaques de timbrage à des maîtres d’art qui gravent pour l’impression comme d’autres le font pour la joaillerie et les montres aux mécanismes précieux.

Laboratoire

Mettre les mains dans la plus noble des techniques et s’en jouer de finitions modernes, retrouver dans les ateliers ces finitions sur une machine d’un autre siècle et l’utiliser sur un design contemporain, juxtaposer les effets pour maximiser la patine du grand siècle… Voici tous les jeux que nous avons récemment produit en timbrage.

 

Gravure néon

Les encres de timbrage sont des encres végétales qui se travaillent aussi dans les teintes les plus vivaces. L’orange et le rose gardent leur radiance dans la matité des encres, quand le bleu, le vert et le jaune ont l’esprit d’un fluo moderne tout en penchant vers un aspect pastel. Tant que le fond est blanc, ou très clair; plus les papiers sont lisses plus les teintes s’illuminent et métamorphosent les compositions classiques sans choc, en un twist simplement efficace.

Gravure et gaufrage

La beauté des timbrages métalliques se révèle sur papier, un or mat, poudré, léger. Comme sur les miroirs anciens, c’est sur des formes précieuses et voluptueuses que se révèlent toutes les nuances et les patines de la poudre d’or et d’argent. Le design une fois imprimé peut être gaufré d’un outil si fin que les détails qu’une dorure se révèlent. C’est tout l’art des blasons, toute la minutie de la gravure des sceaux et des chevalières qui s’exprime alors.

≪L’Imprimerie du Marais est alors une maison de Lithogravure, imprimant sur pierre vos editions d’artistes.≫

Nos éditions en timbrage